MANUEL DE SECOURS pour Vénérable Maître... très seul en Loge

Cette charge n'est pas toujours un long fleuve tranquille

Bougies électriques en loge

Bougies électriques en loge

Depuis quelque temps, la mode en Loge consiste à remplacer les bougies de cire par des bougies électriques. Quelle en est la raison ? La sécurité tout simplement.

Une légende urbaine raconte qu’une grande maison maçonnique de la capitale aurait failli flamber à cause des petites chandelles allumées durant les travaux. On se demande bien comment c’est possible, car depuis 3 siècles, jamais aucun Temple au monde n’a pris feu durant une Tenue et pour cause…  toute la Loge à les yeux rivés sur les piliers. Ce serait bien une étourderie si le sautoir du Vénérable Maitre s’enflammait sans que personne ne réagisse.

Je me suis donc renseigné auprès des intéressés. Que nenni, la vraie raison du départ de l’incendie en question trouve sa cause dans un tableau électrique. Décidemment, comme aurait pu le dire Mark Twain “Un mensonge peut faire le tour de la terre le temps que la vérité mette son tablier et ses gants.

Le mal était donc fait, il fallait maintenant trouver un coupable. La sanction tomba, plus de feu en Loge. J’ai cru un moment qu’il s’agissait d’un lobbying actif de l’industrie des fabricants d’ampoules qui après avoir anéanti en 2012 le marché de l’ampoule à filament, s’attaquait maintenant au marché de la bougie. Dans un élan de parano, j’ai même pensé qu’on voulait finir d’achever nos amies les abeilles déjà mise à mal par Monsanto et sa production diabolique.

En réalité, il n’en était rien. Cela partait d’un bon sentiment, puisqu’il s’agissait tout simplement de nous protéger. Avouez que c’est quand même amusant d’imaginer remplacer les traditionnelles bougies symboliques par des petites merveilles de technologie qui marchent à l’électricité ; qui entre nous soit dit, font tourner l’industrie nucléaire, ce qui n’est pas très citoyen pour des FF :. et SS :. qui œuvrent pour le bien de l’Humanité, mais bon, passons.  

Une idée m’est alors venue : lors de la prochaine gastroentérite en Loge, devra t’on en déduire que l’eau est dangereuse et qu’il faut immédiatement la remplacer par un brumisateur d’eau aseptisée lors des Initiations ?

Sachant que l’air transporte elle aussi de nombreux microbes et bactéries, l’épreuve de l’Air pourrait peut-être subir quelques aménagements ? Je me suis aussitôt mis en quête d’un substitut. Merci au GADLU d’avoir guidé ma recherche, puisque nous sommes sauvés. Il existe dans le commerce des humidificateurs de purification d'air, électrique eux aussi ça va de soi.

Bon résumons-nous, nous nous sommes protégés du feu, de l’eau et de l’air. Sauf en cas de panne électrique où nous risquons de devoir suspendre nos travaux, nous voila désormais protégés des risques majeurs de la Loge.

Il va rester ensuite à installer un portique de sécurité pour remplacer le couvreur à la Porte, car ce dernier oublie trop souvent les mots de semestre, et je ne parle pas des risques de contagion microbienne à force de se faire susurrer des choses aux oreilles.

Puisque nous sommes dans la marche vers le progrès en fraternité, une idée me vient à l’esprit. Et si nous utilisions Itune, vous savez l’application musique d’Apple, pour remplacer les lectures monotones du Rituel des surveillants et du Vénérable Maitre, nous pourrions ainsi nous assurer d’une qualité sonore infaillible, non ?

Je ne sais ce que vous en pensez, mais moi je trouve que nos ancêtres prenaient de sacrés risques en venant en Loge. Avouez quand même que les maçons sont téméraires, ils ont échappés à l’église catholique romaine, à Pétain, à la famille Lepen et maintenant… ils s’opposent avec efficacité aux fléaux de la nature.

Bon, je dois vous laisser, je vais prendre mon traitement, mes antibiotiques et mes gouttes et je fonce retrouver mes Frères de Loge… on a Tenue ce soir.

Bonsoir à bientôt.