MANUEL DE SECOURS pour Vénérable Maître... très seul en Loge

Cette charge n'est pas toujours un long fleuve tranquille

Les gants sales comme des chaussettes

Les gants sales comme des chaussettes

Vous qui voyagez souvent, il ne vous aura certainement pas échappé que dans de nombreuses Loges, un Frère enfile à chaque Tenue des gants plus sales que des chaussettes de SDF.

A ce propos, j’ai récemment appris qu’en Japonais, Karaté veut dire Kara=vide et Té=Mains, donc mains vides, sous entendu de mauvaises intentions bien entendu. On pourrait dire qu’en Franc-maçonnerie, les gants jouent un peu le même rôle. Les gants blancs sont signe de pureté et d’intentions de la même couleur. Mais alors, quelle est l’utilité d’arriver avec des gants sales comme des pieds ?

Pourrait-on imaginer qu’il s’agit d’un message pour nous informer que son porteur est courageux et actif, ce qui se traduit par la souillure sur ses mains ?

Je me demande si le problème ne vient pas tout simplement du lave-linge du Frère concerné ? Si tel est le cas, on craint bien évidement pour sa lingerie intime. Pourquoi son slip serait-il plus blanc que ses gants ?

Ou alors, il cache peut-être à son épouse son appartenance maçonnique, ce qui l’empêche de joindre ses gants à la tournée de linge hebdomadaire ?

Une autre hypothèse fait jour. Jusqu’au 18ème siècle, on disait qu’une jeune fille avait perdu son gant lorsque cette dernière avait offert  sa virginité à un homme. Alors je me pose une question : « Est-ce que le Frère au gant sale n’essaierait-il pas tout simplement de transmettre un message subliminal aux Sœurs en visite en les informant qu’il attend sa princesse depuis longtemps pour jeter sa gourme ? ».Ah tout cela est bien étrange car je crains de ne point en saisir le sens.

La Fontaine disait à ce propos :

« Mainte fille a perdu ses gants.
Et femme au retour s’est trouvée.
Qui ne sait la plupart du temps
Comme la chose est arrivée… »

Cela pourrait m’amener à poursuivre et à rajouter :

« Un Frère au gant noir sur sa colonne espérait.
Qu’une sœur vierge en visite le remarquerait
Tenue après Tenue les gants se salissaient
Faisant de la sorte que les Sœurs s’enfuyaient »

Car avouez quand même qu’on vient en Loge pour tailler sa Pierre, mais pas forcément sa tailler la bavette, surtout avec un cochon aux mains sales. Croyez-vous qu’une Obédience pourrait organiser une opération mains propres ou plutôt gants propres ? Ce serait une bonne idée ça. On pourrait aussi envisager de travailler en Loge avec des gants biodégradables. Après trois Tenues, les gants se dissolvent, forçant ainsi le malpropre à passer chez son marchand préféré pour renouveler son stock.

Les âmes sensibles bouchez-vous les oreilles. Avez-vous déjà imaginé que notre Frère goret se jette à table et passe directement de la Loge au repas sans passer par la case lavabo ? Déjà que la Chaine d’Union avait été un nid microbien pour contaminer toute la Loge, l’agape devient alors un Festnoz pour bactéries affamées.

Lorsqu’on va à la piscine, on passe tous par le Bac pédiluve pour des raisons d’hygiène, je me demande s’il ne faudra pas imposer la douche avant et après les Tenues pour certains Frères. Puisque nous sommes en recherche d’idées on pourrait proposer l’initiation des gants à l’épreuve de l’eau… de Javel avant chaque Tenue, mais j’ai peur que l’intéressé se doute de quelque chose.

Pour les cinéphiles avertis, tout le monde se souvient de la mythique scène du film Intouchable avec Omar Sy « Pas de bras pas de chocolat » on pourrait peut-être l’adapter à la Loge pas de gants  propres, pas de Tenue.

Allez Bonne soirée à bientôt