MANUEL DE SECOURS pour Vénérable Maître... très seul en Loge

Cette charge n'est pas toujours un long fleuve tranquille

Le siècle des Lumières à-t-il réellement diffusé la lumière pour tout le monde ?

Le siècle des Lumières à-t-il réellement diffusé la lumière pour tout le monde ?

Il existe un mythe, que vous connaissez tous, selon lequel nous n’utiliserions que 10% de notre cerveau. Il s’agit évidement d’une légende urbaine. Les scientifiques ont démontré depuis longtemps le contraire. Notre cerveau dans sa totalité est exploité, mais son potentiel d’évolution est encore colossal, ce qui est grandement différent. 

Ce que ne disent pas nos amis de la science et c’est dommage, c’est que le monde qui nous entoure est constitué de millions de couches qui vont de l’infiniment petit à l’infiniment grand. Nos sens, si chers au second degré de notre Art maçonnique, ne perçoivent qu’une infime partie de ce qui est dans notre Univers. Par ailleurs, et ça personne n’en parle non plus, c’est que nos sens ne peuvent pas percevoir ce qu’ils ne connaissent pas encore, ils sont limités au monde connu.

Prenons un exemple, montrez des triangles, des équerres et des compas parmi d’autres figures géométriques à des profanes, ils passeront à côté sans les distinguer, car leur cerveau n’a pas été programmé, ni sensibilisé à ces figures. Cette fonction  cérébrale se nomme le Système d'Activation Réticulaire.  C’est en quelque sorte ce qui permet à une femme enceinte d’en voir dans toutes les rues ou pour vous mes Frères de voir débarquer de partout des voitures identiques à votre prochain achat de véhicule. Il s’agit tout simplement d’une sensibilité d’attention qui n’existait pas avant sur un sujet défini.

Imaginons un instant toute la masse d’informations générées toutes les secondes dans le monde. Le nombre de naissances, de morts, de rencontres, de séparations, d’accident, d’heureuses nouvelles, de maisons construites et d’autres abattues. Pensez à tous les événements individuels parmi les 1000 milliard d'espèces qui pourraient exister sur la terre. Et nous ne parlons pas du reste de l’univers.

Ainsi, la référence du savoir universel de Diderot et D’Alembert matérialisé par L’Encyclopédie de 1772 avec ses  17 volumes de texte, 11 volumes de planches et 71 818 articles fait office de petit carnet de notes quand on imagine ce que l’univers recèle tous les jours comme informations naissantes et mourantes.

Dans cette masse incommensurable d’information, les 10 millions de français qui se nourrissent du JT de TF1 se croient informés car ils ont été renseignés sur 5 pauvres évènements de la journée, quelle rigolade.

En résumé, notre cerveau perçoit le micron d’un milliardième des informations de ce qui se déroule dans le monde et dans notre suffisante outrecuidance, nous pensons être intelligents et surtout informé. Quelle audace !

Alors, il est possible que dans quelques décennies, nos cerveaux se connectent à des supers ordinateurs qui nous fournissent en temps réel des informations à n’en plus finir. Nous pourrons ainsi nous venter de savoir enfin.

Ce sera un merveilleux progrès. Pourtant, je ne peux pas m’empêcher de penser que nos peurs seront toujours les mêmes. Notre cupidité sera toujours la même. Notre orgueil sera toujours le même. Sur une terre où le QI moyen sera celui de Elon Musk ou de Bill Gates, si nos passions sont toujours nos Maitres, quel sera l’intérêt de tout ce chemin technologique ?

Chaque grande entreprise est doté d’un Président, d’un directeur financier, d’un patron du marketing ou de la recherche, mais quelle est l’entreprise qui s’est doté d’un contre pouvoir puissant composé de sages ? Quelle Obédience maçonnique est structurée autour d’un Grand Maitre administratif pour gérer la politique et d’un Guide sage qui conduirait tout le monde sur la voie du bonheur, plus que celle du succès ?

Il nous reste encore du chemin… mais je ne suis pas certain qu’on soit sur la bonne route.

Bonne soirée à bientôt